Facebook a déployé une nouvelle révision de ses rapports touchant les métriques sur les clics et les impressions. Décortiquons les nouveautés des nouveaux KPIs d’engagement…

Lorsque vous  naviguez sur le Web ou dans une application, les annonces peuvent apparaître dans des endroits qui induisent des clics accidentels.

Ces interactions sont souvent rapides, car la personne ferme immédiatement la landing page pour retourner au contenu d’origine. Ces expériences publicitaires peuvent être rentables à court terme pour les éditeurs, mais elles ne fournissent pas de bons retours pour les entreprises ou les personnes. Les clics involontaires peuvent donc diluer la valeur des campagnes publicitaires.

Facebook

Une bonne nouvelle pour les marketeurs qui passent par Audience Network pour leurs campagnes publicitaires ! Désormais, le réseau social ne factureras plus les clics involontaires sur les ads. Ces clics ne seront aussi plus comptabilisé dans les métriques partagées avec les annonceurs et les éditeurs.

Dans son billet d’annonce, Facebook détaille aussi son nouveau modèle de calcul des impressions totales reçues par les publicités. Le réseau estime que les annonceurs ont besoin de données granulaires représentatives et exhaustives. La métrique d’impression classique est remplacée par deux nouvelles mesures : l’impression brute ou grossière, qui inclut toutes les impressions facturables et non facturables, et les impressions d’actualisation automatique qui offrent une mesure facile des impressions erronées due au rafraichissement de la page (ads placés sur la barre latérale droite).

Fluide Social
à propos de l'auteur

Site d'information consacré à l'actualité des réseaux sociaux.

Articles similaires

Snapchat fait énormément parler de lui ces temps-ci. Alors qu’il est au cœur d’une controverse, la...

Après iOS et Amazon Fire, l’application -ô combien controversée- Messenger Kids débarque sur les...

Aie Aie Aie ! Les choses se corsent chez Snapchat. Malgré un bilan trimestriel positif, le réseau...

Laisser une réponse