Attention, chaud devant, il y a du nouveau dans l’affaire Facebook – Cambridge Analytica ! Mark Zuckerberg s’est enfin décidé de sortir de son silence pour parler de la polémique du moment : le respect de la vie privée sur Facebook.

Le CEO de Facebook a fait son mea culpa dans une interview accordée à AC 360 sur CNN, et dans un long message sur son compte Facebook. C’est une rupture majeure de confiance et je suis vraiment désolé que cela soit arrivé. Nous avons la responsabilité de protéger les données des gens, explique-t-il dans son interview.

Si vous avez la flemme de lire tout le message de Zucky, probablement rédigé par une armada d’experts en PR, we’ve get your back Jack ! On vous fait une synthèse vite fait 😉

En somme, Mark Zuckerberg estime que Facebook est une victime dans toute cette affaire ! Les données récoltées initialement auraient due être effacée. Mais apparemment ce n’est pas le cas, compte tenu des révélations récentes.

Selon Mark, la principale mesure efficace contre l’abus des données personnelles des utilisateurs est en application depuis 2014 ! « En 2014, pour bloquer les applications abusives, nous avons annoncé avoir changé notre plateforme pour limiter de manière drastique la quantité de données à laquelle les applications pouvaient accéder », écrit-il.
Désormais, pour renforcer la protection, l’accès aux données sera encore plus restreint. Les développeurs qui veulent accéder à plus de données devront impérativement « signer un contrat » de consentement. Par ailleurs, les applications inactives pendant plus de trois mois n’auront plus accès aux données.

Afin de donner plus de contrôle aux utilisateurs, Facebook va mettre en avant l’outil de paramétrisation des applications. En outre, le réseau social va mener un audit complet des applications suspectées d’abus. Il promet de bannir à jamais les développeurs en infraction et prévenir les utilisateurs touchés.

Pendant ce temps, le mouvement de contestation bat son plein : Mozilla a retiré ses publicités sur la plateforme et le co-fondateur de Whatsapp a rejoint le mouvement #DeleteFacebook.

Fluide Social
à propos de l'auteur

Site d'information consacré à l'actualité des réseaux sociaux.

Articles similaires

En début d’année on a toujours droit à des liste de best achievement dans le domaine du digital...

Adeptes de Photoshop gare à vous, vous êtes sous haute surveillance ! Instagram a récemment déployé...

S’il est possible de mettre les conversations Whatsapp en sourdine, stopper l’affichage des...

Laisser une réponse