Après le scandale Cambridge Analytica, Facebook continue dans une série de débâcles ! Alarmés par les révélations de cette histoire, des utilisateurs ont téléchargé l’ensemble des données de leurs comptes Facebook… Et ils n’ont pas aimé ce qu’ils ont trouvé !

Facebook a des explications à faire ! Et pas des moindres, car la firme est accusée de collecte d’informations personnelles sur les appels et les SMS sur des appareils Android depuis des années. Plusieurs utilisateurs de Twitter ont signalé avoir trouvé dans leurs historiques téléchargeables, des mois ou des années de données personnelles !

D’après Ars Technica, Facebook aurait demandé  aux utilisateurs Android l’accès aux contacts, aux données SMS et à l’historique des appel. Le but étant d’améliorer son algorithme de recommandation et faire la distinction entre les contacts Business et les proches. Il recueille ces données via son application Messenger, qui incite souvent les utilisateurs d’Android à l’utiliser comme client SMS par défaut.
Facebook Messenger prompt

Même si cela représente un début de réponse, ça ne justifie pas le partage et le stockage de ces données et soulève un souci de contrôle et de consentement.

Le site souligne un autre aspect plus troublant : Facebook a récolté ces données depuis des années, à une époque où les permissions d’Android étaient beaucoup moins strictes. Google a modifié les autorisations Android pour les rendre plus claires et plus précises, mais les développeurs peuvent toujours les ignorer et continuer à accéder aux données personnelles ! Du moins,  jusqu’à ce que Google bloque l’ancienne API Android, en octobre prochain.

D’ici là, le mot d’ordre est prudence #EyesWideOpen

Fluide Social
à propos de l'auteur

Site d'information consacré à l'actualité des réseaux sociaux.

Articles similaires

Toujours dans le but de renforcer sa politique de transparence, Twitter met en en place de...

Avez-vous déjà croisé les guides Instagram ? Ce dernier travail sur un nouveau format de contenu...

Kima 9alet notre diva nationale, alias Rebecca : « آمنوا فالكلب و ما تامنوش فالعربي كحل الرّاس». On...

Laisser une réponse