Les réseaux sociaux jouent au reporter en zone de guerre!

En octobre dernier, les chaînes de télévision Al Jazeera et Channel 4 retransmettaient via un Facebook live l’offensive irakienne pour la reprise de la ville de Mossoul des mains de l’État islamique.
Un live de 4h, aux images brutes réunissant plus de 900 000 viewers, fortement commenté à coup de « grrrr » par les utilisateurs.

Snapchat s’est également invité à Mossoul! Au total, une Story de presque 5 minutes d’extraits d’amateurs montrant des militaires et aides humanitaires. Une première pour l’application qui s’invite au cours de la bataille et affirme son envie de se lancer dans les news.

Snapchat Mosul

Cette nouvelle tendance nous pousse à nous poser quelques questions: sommes-nous en train d’assister à la naissance d’une nouvelle forme de journalisme ? ou est-ce un nouveau virage pour les réseaux sociaux pour booster les audiences ?

 

 

 

Fluide Social
à propos de l'auteur

Site d'information consacré à l'actualité des réseaux sociaux.

Articles similaires

Quand la presse s’empare de mémos internes de Facebook, c’est toujours pour révéler des infos...

Agents du KGB en couverture ? Ou utilisateurs qui ne veulent pas être identifiés sur les photos de...

Après les déboires de FaceApp et son filtre vieillissant, c’est au tour d’une nouvelle application de...

Un seul commentaire
 
  1. Avatar
    Mehdi Belhamra (Kikosho) 8 novembre 2016 at 15 h 20 min Répondre

    j’ai une conférence de presse le 6 décembre a Constantine et j’ai invité les web et exigé en quelque sorte les streaming live via les réseaux sociaux plus que je n’ai exigé 5 minutes dans le JTV du soir ! donc oui c’est un énorme tournant du journalisme que nous sommes entrain d’assister.

Laisser une réponse