Mastodon est un nouveau réseau social qui fait parler de lui après juste une semaine de son lancement ! Fluide Social est passé, sur une instance, pour checker le potentiel du nouveau RS …

Mastodon Kesako?

Mastodon est un projet open source et décentralisé, présenté comme concurrent de Twitter ! Avec un mastodonte comme logo et des « pouets / toots » au lieu de tweets, c’est avant tout un logiciel que l’on installe sur un serveur, pour créer ce que l’on nomme une instance. Ces petits réseaux/instances sont interconnectés et forment un ensemble global #ReturnToInternetBasics.

L’idée est bien entendu que les utilisateurs aient la perception d’un large service unifié, qui s’utilise naturellement presque comme un outil centralisé tel que Twitter, mais dont l’arrière-plan est radicalement différent.

En quoi est-il différent de Twitter?

L’interface principale est presque identique à Tweetdeck ! On retrouve une vue en plusieurs colonnes semblables à celles du service racheté par Twitter il y a quelques années.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Hormis l’architecture serveur, la grande différence est la taille des messages: un pouet peut contenir jusqu’à 500 caractères ! Ceci permet de détailler beaucoup plus efficacement le fond de sa pensée et d’éviter d’écrire de multiples messages qui s’enchainent.

Précisons cependant un point important sur cette limite : tout comme sur Twitter il y a quelque temps, les caractères des mentions sont décomptés dans le message. Un aspect à prendre en compte quand une conversation intègre un nombre croissant d’interlocuteurs.

Côté sécurité et contrôle, chaque compte Mastodon peut être défini comme privé, d’une manière similaire à Twitter. L’utilisateur valide toutes les demandes d’abonnements et peut même définir des options de partage de pouets ( privé, publique, contenu choquant, contenu adulte …) .

La mentions d’utilisateurs inter-instances

Étant donné sa structure en ilôts, les pseudos Mastodon sont différents de Twitter! A chaque utilisateur est attribué un identifiant sous la forme [email protected] un peu comme un email !

Cette structure permet par exemple aux journalistes ou aux marques de certifier leurs comptes sans passer par un organisme régulateur, rien qu’en affiliant ses comptes à son site Web.

Quel Avenir pour Mastodon?

Le caractère open source de Mastodon lui offre beaucoup d’avantages. Le réseau possède déjà de multiples applications sur différentes plateformes mobiles et son potentiel de développement sera énorme s’il est soutenu par les communautés. La plateforme offre aussi une panoplie de paramètres client side et server side pour un meilleur contrôle des échanges sur chaque instance.

Mastodon a intérêt à profiter du boost que lui procure tout le tapage médiatique pour s’épanouir et proposer une alternative complète qui puisse intéresser les marques et pourquoi pas un module interactif avec Twitter #FreeSoftwarePower

Fluide Social
à propos de l'auteur

Site d'information consacré à l'actualité des réseaux sociaux.

Articles similaires

S’il y a bien une chose que Facebook maitrise à la perfection ces derniers temps, c’est bien le...

Après deux batailles gagnées, TikTok est loin de remporter la guerre aux USA. La plateforme se...

Elles ne sont plus à présenter, elles ont fait leurs preuves depuis longtemps et elles sont...

Laisser une réponse