Une faille de sécurité a divulgué les informations personnelles de plus de 1 000 employés Facebook, de 22 départements différents, suite à l’utilisation du logiciel de modération de l’entreprise, rapporte The Guardian !

Un bug dans ce logiciel, découvert à la fin de l’année dernière, a entraîné l’apparition automatique des profils personnels des modérateurs ! Ceci a entraîné des notifications dans le journal d’activité des groupes Facebook, dont les administrateurs ont été retirés de la plateforme pour infraction aux termes de service. Les détails personnels des modérateurs de Facebook étaient alors visibles pour les administrateurs restants du groupe.

Sur les 1000 employés concernés, 40 faisaient partie d’une unité antiterroriste basée au QG de Facebook à Dublin, en Irlande. Six d’entre eux ont même été évalués comme cibles de représailles de cellules criminelles et terroristes !

Facebook a déclaré au Guardian qu’après cet incident, le réseau va introduire l’utilisation de comptes d’administration indépendants des profils personnels.

Fluide Social
à propos de l'auteur

Site d'information consacré à l'actualité des réseaux sociaux.

Articles similaires

Quand la presse s’empare de mémos internes de Facebook, c’est toujours pour révéler des infos...

Agents du KGB en couverture ? Ou utilisateurs qui ne veulent pas être identifiés sur les photos de...

Après les déboires de FaceApp et son filtre vieillissant, c’est au tour d’une nouvelle application de...

Laisser une réponse