Face à la pression croissante des éditeurs, Facebook testera en octobre prochain un service d’abonnement aux informations. La nouvelle fonctionnalité permettra essentiellement d’ériger un paywall sur des Instant articles. De cette façon, Facebook gardera les lecteurs sur son site, tandis que les médias rentabiliseront leur contenu.

Facebook optera pour une solution paywall compacte qui permettra aux utilisateurs de lire dix articles en freemium par mois. Une fois ce quota atteint, le lecteur sera redirigé vers la page d’accueil de l’éditeur pour acheter un abonnement, rapporte The Street.

L’entreprise a déclaré à Engadget que si ses tests se montrent concluants, la mise à jour sera étendue en 2018. Elle a ajouté que les éditeurs pourront mettre en place un modèle gratuit, s’ils le souhaitent, et auront un contrôle total sur leurs articles. En outre, les abonnés existants bénéficieront d’un accès complet au contenu payant.

L’annonce arrive une semaine après qu’un groupe de 2 000 médias s’est adressé au Congrès américain pour avoir le droit de négocier avec Google et Facebook. Ce groupe trouve et légifère que les géants du Web détiennent trop de contrôle sur la façon dont le contenu des informations est «affiché, priorisé et monétisé» en ligne. En particulier, ils essaient d’obtenir une baisse sur la publicité digitale.

Fluide Social
à propos de l'auteur

Site d'information consacré à l'actualité des réseaux sociaux.

Articles similaires

Le calendrier de contenu est un outil vital pour toute personne qui gère des comptes sociaux. Que...

En décembre 2020, Twitter testait le partage de tweets sur d’autres plateformes. La démarche tendait...

La plateforme de Facebook semble être bien décidé à ne rien laissé au hasard. Instagram teste tout...

Laisser une réponse