La semaine a été bien dure pour Twitter ! Suite au scandale Weinstein qui a fait vibrer tout Hollywood, le réseau s’est retrouvé au centre d’une polémique sur sa politique de gestion des messages violents et incitant à la haine.

Si vous n’êtes pas un adepte du réseau de l’oiseau bleu, ni de la presse people, on vous fait le topo rapide. L’affaire d’Harvey Weinstein et l’harcèlement sexuel dans le milieu du Show Biz a engendré un tsunamis de tweets. Ce mouvement d’indignation s’est répondu comme une traînée de poudre : outrés et choqués, les stars comme les utilisateurs lambda ont tenus à dire STOP ! #MeToo #BalanceTonPorc.

Ceci dit, l’actrice Rose McGowen, s’est complètement lâchée sur son compte Twitter ! Rose McGowen ! Vous vous en souvenez ? La petite sœur Halliwel dans la série Charmed !?

Twitter troll

Bon bref, l’actrice a tenu à partager son expérience personnelle est a même inclus certaines informations personnelles de ses agresseurs. Le réseau n’a pas vu de bon œil ce genre de tweets qui représentent une infraction à son code de conduite et a bloqué illico le compte de l’actrice.

Pour revenir à nos petits oisillons bleus, toute cette histoire, et bien d’autres, ont poussé la direction de l’entreprise à revoir sa police. Twitter prendra dorénavant une position plus ferme sur la nudité non consensuelle, les symboles de haine et les messages qui glorifient ou font l’apologie d’actes violents, même si Twitter va devoir définir clairement ce qui constitue un symbole de haine.

La tâche s’annonce herculéenne et les réseaux sociaux n’ont plus droit à l’erreur avec toute cette attention médiatique ! Twitter va-t-il s’en sortir ?

Fluide Social
à propos de l'auteur

Site d'information consacré à l'actualité des réseaux sociaux.

Articles similaires

S’il y a bien une chose que Facebook maitrise à la perfection ces derniers temps, c’est bien le...

Après deux batailles gagnées, TikTok est loin de remporter la guerre aux USA. La plateforme se...

Elles ne sont plus à présenter, elles ont fait leurs preuves depuis longtemps et elles sont...

Laisser une réponse