Vérifier si des comptes WhatsApp appartiennent à de véritables marques et maintenant possible. L’application vient de créer des badges pour nous aider à contrôler notre expérience avec les entreprises.

Selon la plateforme FAQ des utilisateurs, 3 badges peuvent être attribués : vert si le compte commercial a bien été vérifié, gris avec une coche dans le profile si c’est le bon numéro de téléphone, gris avec un point d’interrogation si le compte commercial n’a pas été vérifié. A la fin de la FAQ, WhattsApp note : « La vérification et la confirmation d’entreprises n’indiquent pas qu’elles ont reçu l’appui de WhatsApp. » Cette mention suggère que l’application tente d’éviter les problèmes rencontrés par Twitter dans son processus de vérification des badges, lorsque les utilisateurs ont accusé la plateforme de soutenir des mouvements néo-nazis.

Pour le moment, seules un nombre réduit d’entreprises qui participent à ce projet pilote sont concernées. Toutefois, précise à l’intention de ses utilisateurs :

Si vous avez déjà enregistré le numéro de téléphone de l’entreprise dans le carnet d’adresses de votre téléphone, le nom que vous verrez est le nom que vous avez enregistré dans votre carnet d’adresses. Si vous n’avez pas enregistré le numéro de téléphone d’une entreprise dans votre carnet d’adresses, le nom que vous verrez est le nom que l’entreprise a choisi. » Si vous souhaitez qu’une entreprise cesse de vous contacter, vous pouvez la bloquer.

WhattsApp

Ce processus de vérification est bénéfique aussi bien pour les utilisateurs que pour les entreprises. Il devrait faciliter la communication entre les deux parties et rassurer les potentiels clients.

Fluide Social
à propos de l'auteur

Site d'information consacré à l'actualité des réseaux sociaux.

Articles similaires

Quand la presse s’empare de mémos internes de Facebook, c’est toujours pour révéler des infos...

Agents du KGB en couverture ? Ou utilisateurs qui ne veulent pas être identifiés sur les photos de...

Après les déboires de FaceApp et son filtre vieillissant, c’est au tour d’une nouvelle application de...

Laisser une réponse