Bonne nouvelle pour les abonnés Facebook, réfractaires à l’idée de renseigner leur numéro de téléphone sur le réseau social ! L’application se passera dorénavant de votre numéro pour la validation en deux étapes.

Eh oui, c’est un fait : chez Facebook, il ne suffit pas d’avoir un mot de passe aussi long que compliqué pour prétendre sécuriser votre compte ! En effet, Mark Zuckerberg est tellement à cheval sur la sécurité de ses abonnés, qu’il leur a imposé la validation en deux étapes pour être certains de ne pas être piratés. Ces derniers, après avoir saisi leur mot de passe, doivent entrer un code provisoire que le réseau envoie sur leur numéro de téléphone.

Facebook double factor

Mais beaucoup ne se réjouissent pas de cette méthode. Non content de leur compliquer l’existence, Facebook leur exige en plus de renseigner une donnée personnelle qu’ils n’ont pas forcément envie de donner.

Heureusement, l’application vient de présenter une nouvelle façon de sécuriser son compte. Il n’est plus question d’utiliser un numéro de téléphone, mais plutôt des applications tierces.

Auparavant, nous avions besoin d’un numéro de téléphone pour configurer l’authentification à deux facteurs, afin d’éviter les verrouillages de comptes. Maintenant que nous avons redéfini la fonctionnalité pour faciliter l’utilisation des applications d’authentification tierces telles que Google Authenticator et Duo Security sur les ordinateurs de bureau et les appareils mobiles, nous ne rendons plus obligatoire le numéro de téléphone.

En plus de cette nouvelle façon de sécuriser votre compte, la plateforme a aussi simplifié grandement l’utilisation de la validation en deux étapes :

Nous avons rendu plus facile que jamais l’authentification à deux facteurs avec un flux d’installation rationalisé qui vous guide tout au long du processus.

Tout ça donnerait presque envie d’ouvrir un autre compte. Non ?

 

Fluide Social
à propos de l'auteur

Site d'information consacré à l'actualité des réseaux sociaux.

Articles similaires

Quand la presse s’empare de mémos internes de Facebook, c’est toujours pour révéler des infos...

Agents du KGB en couverture ? Ou utilisateurs qui ne veulent pas être identifiés sur les photos de...

Après les déboires de FaceApp et son filtre vieillissant, c’est au tour d’une nouvelle application de...

2 commentaires
 
  1. Avatar
    URE 9 avril 2019 at 12 h 48 min Répondre

    FAUX. J’ai effectivement eu la boite de dialogue ci-dessus, mais l’étape suivante EXIGE un numéro de téléphone que je refuse de donner.

Laisser une réponse