une mort lente et sans douleur ! C’est ce que nous promet le géant de la tech qui s’apprête à fermer son réseau social Google+.

L’annonce est survenue en octobre dernier. Suite à une faille de sécurité dans son système, Google annonçait la fermeture de son réseau social Google +.

Pour réconforter nos âmes sensibles et nous accompagner dans notre processus de deuil, la firme aurait décidé de rendre les choses moins difficiles avec une suspension graduelle. Si une envie soudaine de créer un profil, page, communauté ou évènement vous prend en lisant notre article, sachez que ce n’est plus possible ! On ne rejoint pas la fête quand elle est finie voyons!!

A partir du 07 mars, ce sont les commentaires qui vont être révoqués, supprimant ainsi tout engagement et l’essence même d’un réseau social. Enfin, le géant de la recherche aurait fixé la date du 02 avril pour mettre fin à son réseau social -déserté faut le dire depuis un moment quand même-.

D’autres consignes ont également été donnés aux différentes catégories d’utilisateurs
– Administrateurs ou modérateur de communautés, vous pourrez télécharger ou enregistré l’ensemble de vos données
– Le compte Google+ relié au compte G Suite doit rester actif, n’hésitez donc pas à contacter votre administrateur pour plus de détails.
– Il ne sera plus possible d’utiliser les commentaires sur votre site à partir du 04 février,
– Si vous vous connectez à des sites ou à des application à l’aide du bouton de connexion Google + ce dernier sera remplacé par un bouton de connexion Google account.

Et sinon pour finir cet article, nous n’avons qu’une seule chose à dire :  RIP Google+

Fluide Social
à propos de l'auteur

Site d'information consacré à l'actualité des réseaux sociaux.

Articles similaires

Quand la presse s’empare de mémos internes de Facebook, c’est toujours pour révéler des infos...

Agents du KGB en couverture ? Ou utilisateurs qui ne veulent pas être identifiés sur les photos de...

Après les déboires de FaceApp et son filtre vieillissant, c’est au tour d’une nouvelle application de...

Laisser une réponse