Aie Aie aie, les mauvaises nouvelles s’enchainent pour Facebook ! En plus des  sanctions imminentes de la commission fédérale du commerce américaine, la firme a dû faire face à une faille majeure sur WhatsApp. Un bug qui permettrait d’installer des mouchards… Avec un seul coup de fil !!!

WhatsApp vient de corriger une vulnérabilité qui permettait à des acteurs malveillants d’installer à distance des logiciels espions. Un nombre inconnu de ces appareils auraient été atteints à l’aide d’un simple snooping package commercial de bas étage.

Cette vulnérabilité n’a été découverte qu’en début de ce mois-ci. Apparemment, l’exploit est dû à un bug de la fonctionnalité d’appel audio de l’application. Grâce à cela, il était possible d’installer des logiciels espions, tenez vous bien, que l’appel ait été pris ou non.

Comme vous pouvez l’imaginer, cette faille de sécurité est extrêmement grave et il est difficile d’estimer le nombre de comptes infectés ni même la durée de son activation. Vous savez ce qu’il vous reste à faire ! Mettre à jour votre application et faire le ménage dans votre mobile 😉

Fluide Social
à propos de l'auteur

Site d'information consacré à l'actualité des réseaux sociaux.

Articles similaires

Toujours dans le but de renforcer sa politique de transparence, Twitter met en en place de...

Avez-vous déjà croisé les guides Instagram ? Ce dernier travail sur un nouveau format de contenu...

Kima 9alet notre diva nationale, alias Rebecca : « آمنوا فالكلب و ما تامنوش فالعربي كحل الرّاس». On...

Laisser une réponse