Docteur, laissez-moi vous raconter un cauchemar récurrent que je fais ces temps-ci. Nous sommes au début du mois et comme à l’accoutumée, je reçois un mail du client à la recherche de son calendrier Facebook. Je me précipite pour lui envoyer le fichier et là… Excusez-moi c’est l’émotion… Rien ! Dossier vide. Je me rends compte que je n’ai rien pondu. Nada, walou, syndrome de la page blanche ! Mon Dieu que faire ? Je panique, je suis en sudation… Quand soudain, il me vient une idée : faisons un calendrier de newsjackings ! Je me mets de ce pas à la recherche de toutes les fêtes possibles et imaginables. Je passe en revue toutes les journées nationales et internationales. Animaux, plantes, objets, prénoms, tout y passe. Je finis tant bien que mal par finaliser mes publications. J’envoie le fichier, ventre noué m’attendant à des remontrances en bonne et due forme. Et là, à ma grande surprise : calendrier validé ! Le graal du CM, aucun débrief à la virgule près. Prise à mon propre piège, je me retrouve contrainte de parler de la journée internationale de la racine carrée… sur une page culinaire ! Je m’apprête à appuyer sur publier, quand le réveil sonne et vient m’extirper de cet horrible cauchemar. Alors, c’est grave docteur ?

– Vous souffrez de ce qu’on appelle communément le « j’ai pas de contenu phobie » ! C’est un syndrome courant chez les CM, qui les pousse à avoir recours de façon permanente et systématique à toutes les newsjackings.

– Mon Dieu ! Mais c’est grave ?

– Dans certains cas, le « j’ai pas de contenu phobie » contraint le CM atteint de ce syndrome à poster du contenu en totale inadéquation avec sa page : journée internationale de la lenteur, de la barbe, des toilettes ou même des batailles d’oreillers.

– Dites-moi docteur, c’est réversible non ?

– Une fois le patient atteint, tout devient prétexte à célébration ! Les éléphants, les clowns, les gauchers ou même les roux. Ils ne peuvent plus s’en empêcher. Heureusement, ce mal est réversible. Ça vous demandera de la patience, du travail, de l’acharnement, mais le « j’ai pas de contenu phobie » n’est pas une fin en soi ! Nous travaillerons sur ce problème mardi, lors de notre prochaine séance.

– Très bien docteur… Ah non, mardi je ne peux pas ! C’est la journée internationale des personnes de petites taille, qui font des batailles d’oreillers à dos d’éléphant. Ben quoi ? Je ne vais pas rater ça quand même !!!

camelia.zekri
à propos de l'auteur

Rêveuse à n’en plus finir, passionnée et adorant les challenges, elle a débarqué dans le social media par amour et n’est pas décidée à en ressortir !

Articles similaires

Dans cette Humeur2.0 nous taclons une des situations que les CMs vivent au quotidien... Jouer au...

Petite devinette : quel est le secret d’un Community Manager pour booster l’engagement sur sa page ?...

Amis du Social Media tremblez… Ramadhan is coming !!! Tic tac… L’heure approche… Nous y sommes...

Laisser une réponse