La dysmorphie Snapchat ça vous parle ? C’est cette nouvelle tendance à vouloir se faire opérer pour ressembler à son moi filtré. Une tendance inquiétante qui pousse Instagram à retirer et interdire les filtres de chirurgie plastique.

Peau lissée, cils allongés, cernes camouflées … Que celui ou celle qui n’a jamais utilisé de filtres pour cacher sa tête des mauvais jours me jette la première pierre ! Ceci dit, la réalité est loin de ressembler à l’expérience positive qu’aimeraient avoir les différentes plateformes Social Media. L’acceptation de soi, le regard des autres, la standardisation de la beauté poussent parfois (souvent) à la dérive. Au point où certains n’hésiteraient pas à passer par la case chirurgie pour ressembler à leurs filtres préférés.

La tendance est telle qu’Instagram et Facebook ont décidé d’agir en interdisant l’ensemble des filtres qui promeuvent la chirurgie esthétique : lèvres gonflées et pulpeuses, effet fillers ou lifting …etc. « Nous réévaluons nos politiques. Nous voulons que nos filtres soient une expérience positive pour les utilisateurs », a déclaré un porte-parole. « Pendant que nous réévaluons nos politiques, nous allons supprimer tous les effets associés à la chirurgie plastique, arrêter l’approbation de ce type d’effets et supprimer les effets qu’on nous a signalé. »

Bon, nous on dit c’est pas plus mal…. Ma tnahoulnach bark l’airbrushing issajikoum :p

Fluide Social
à propos de l'auteur

Site d'information consacré à l'actualité des réseaux sociaux.

Articles similaires

Connue de tous depuis toujours, la règle des 20% de texte sur une image boostée sur Facebook a été...

Si Facebook a entamé depuis peu une fusion de ses plateformes de messageries, il compte bien faire...

Une chose bien connue sur les réseaux sociaux : el sri9a dayra hala ! Que ce soit une citation, une...

Laisser une réponse