Quelle est la différence entre Facebook et vous ?… Non ce n’est pas ça. Allez je vous donne une autre chance. Toujours pas !

Bon je vous le dis : pendant que vous vous plaigniez de l’énième faux compte créé par votre ex qui rôde encore, Facebook (meskine) a des milliards d’ex qui le stalkent avec des faux comptes chaque jour. Alors arrêtez de vous plaindre et continuez de lire !

En 2019, Facebook a dû supprimer 6,6 milliards de faux comptes grâce à une intelligence artificielle basée sur le machine learning. Les faux comptes sont connus pour se démultiplier sans même les nourrir après minuit, et le réseau social a dû s’attaquer à ce fléau grandissant grâce à l’IA « Deep Entity Classification » (dites DEC pour faire plus In)

Queskissik la DEC ? Il s’agit d’un outil d’apprentissage permettant d’analyser en profondeur toutes les interactions d’un compte et ses comportements sur la plateforme afin de déterminer avec précision si ce dernier a été créé par un humain ou s’il s’agit d’un bot. Cette intelligence artificielle ne se contente pas d’analyser les profils uniquement, elle peut aussi, dans le cas d’un doute, analyser les groupes dans lesquels le profil suspect est membre, les profils de sa communauté… Etc.

The Deep Entity Classification permet donc à Facebook de récolter des « Données profondes » allant jusqu’à 20 000 caractéristiques et informations sur chaque profil analysé. Guerre contre les faux comptes ou un pas de plus dans l’extermination de la vie privée ? On vous laisse le choix d’en juger.

Et quant à votre ex, bloquez-le ! Et bloquez tous ses faux profils !!!

Fluide Social
à propos de l'auteur

Site d'information consacré à l'actualité des réseaux sociaux.

Articles similaires

Ahlan bikom et mrabha dans ce tout nouveau SMS garanti à 100% confiné, en espérant que vous l’êtes...

En février dernier Pinterest avait annonçait qu’il travaillait sur son propre système de...

Même si certains se vantent de ne pas être sur Facebook, on ne peut pas nier l’existence d’un...

Laisser une réponse