Ce 6 mai 2020 a failli provoquer une attaque cardiaque à de nombreuses personnes confinées. Plusieurs applications crashaient au lancement, et le responsable n’est nul autre que Facebook.

Récapitulons ! Certains utilisateurs de Spotify, TikTok, Pinterest, Tinder et bien d’autres applications iOS ont rencontré des problèmes lors du lancement de ces dernières selon Downdetector. Le problème était dû à un outil de kit de développement logiciel (SDK) Facebook, qui gère les fonctionnalités de connexion pour de nombreuses applications.

« Plus tôt dans la journée, une nouvelle version de Facebook a inclus un changement qui a déclenché des plantages pour certaines applications utilisant le SDK Facebook iOS », a déclaré un porte-parole de l’entreprise à The Verge . «Nous avons identifié le problème rapidement et l’avons résolu. Nous nous excusons pour tout inconvénient. »

Une source connaissant la situation a également déclaré que Facebook avait désactivé une mise à jour de la configuration du serveur qui a déclenché son SDK provoquant le bug des applications l’utilisant. Dans le fil GitHub, un utilisateur qui semble être un ingénieur du réseau social a ajouté que la société avait annulé le changement côté serveur à l’origine du problème et que le changement pouvait prendre du temps à être déployé.

Le développeur Guilherme Rambo résume la situation sur son compte twitter, et suggère même à Apple une solution qui pourrait empêcher que quelque chose de similaire ne se produise à l’avenir.

Finalement plus de peur que de mal. Le problème semble être réglé, et Apple n’a émis aucun commentaire à ce propos.

 

Fluide Social
à propos de l'auteur

Site d'information consacré à l'actualité des réseaux sociaux.

Articles similaires

Au début du mois TikTok avait annoncé l’augmentation de la durée de ses vidéos qui passent...

Cela aurait pris un an environ mais Clubhouse a enfin ouvert ses portes à tout le monde !...

La plateforme a été durement critiqué pendant longtemps sur sa façon de modérer le contenu...

Laisser une réponse