Le géant du web, Google, ne peut permettre à une autre plateforme de s’agrandir au risque de lui faire de l’ombre. C’était déjà le cas en 2011, quand G+ a été lancé pour concurrencer Facebook. Et on dirait que cette expérience à l’échec lamentable n’a pas dissuadé l’entreprise de récidiver.

Aujourd’hui, un nouveau réseau social se retrouve dans le collimateur de Google, et il s’agit de Pinterest. Si dans un passé proche ce dernier ne l’intéressait pas trop, Google n’a pas cessé de jouer sur les similitudes de fonctionnalité avec Pinterest.

Et est-ce qu’on n’apprend pas maintenant que Google a carrément lancé une application pour concurrencer Pinterest ? Eh ben si !

« Keen », qui pourrait se traduire par « Passionné » ou « Affuté », est une nouvelle application qui est, selon un porte-parole de l’entreprise :  » un endroit pour grandir et partager vos intérêts avec vos proches, et trouver des choses qui aideront à faire en sorte que cette précieuse vie compte ».

A part le discours d’un témoin de Jéhovah qu’a-t-elle de si spécial l’application ?

Exception faite du nom, il s’agit d’un clone de Pinterest, avec en prime les mêmes photos de pain maison que vous aussi vous pourrez réaliser.

Vous pouvez sur Keen organiser des collections pour vous-mêmes ou vos amis, créer des Keens privés ou publics, ajouter des amis. Une fois que Google détecte vos centres d’intérêts, il vous proposera du contenu similaire grâce à ses supers algorithmes. Voilà voilà.

Cette décision semble peu logique quand on sait que sur la balance Pinterest pèse près de 400 millions d’utilisateurs, tandis que Google en est à plus de 2 milliards. Il est certain que Pinterest a un grand potentiel de croissance, mais de là à faire trembler Google, il y a de quoi rester sceptique.

 

Fluide Social
à propos de l'auteur

Site d'information consacré à l'actualité des réseaux sociaux.

Articles similaires

Elles ne sont plus à présenter, elles ont fait leurs preuves depuis longtemps et elles sont...

Tandis que le brouillard s’épaissit de plus en plus autour de TikTok, Instagram passe la seconde et...

Connue de tous depuis toujours, la règle des 20% de texte sur une image boostée sur Facebook a été...

Laisser une réponse