Alors qu’en France on voit débarquer Mr. Le Président sur TikTok, nos cousins (très) lointains étasuniens s’apprêterait à bannir l’application pour des raisons de sécurité nationale. On vous explique.

L’application des vidéos courtes est devenue, en l’espace de quelques mois, un mini géant du web. En avril, TikTok s’est vu téléchargé plus de  2 milliards de fois. De quoi attirer l’attention sur elle…

Ce succès mondial n’a pas empêché certains pays, comme les USA ou l’Inde de considérer le bannissement de  l’application Chinoise. La cause ? Elle constituerait une « menace pour la sécurité des données nationales. Le secrétaire d’état des USA a même conseillé aux personnes de ne pas télécharger l’application.

Les politiciens américains ont critiqué plusieurs fois par le passé TikTok. L’entreprise se défend :  « TikTok est dirigé par un PDG américain avec des centaines d’employés et de dirigeants clés dans les domaine de la sûreté, de la sécurité, des produits et des politiques publiques ici aux États-Unis » déclare un porte-parole. Et d’ajouter :«Nous n’avons jamais fourni de données utilisateurs au gouvernement chinois, et nous ne le ferions pas si on nous le demandait. »

Si les décisions de banissement se concrêtisent, TikTok pourrait bien dire au revoir à plus d’un milliard de revenus publicitaires prévus pour 2020.

 

Fluide Social
à propos de l'auteur

Site d'information consacré à l'actualité des réseaux sociaux.

Articles similaires

Elles ne sont plus à présenter, elles ont fait leurs preuves depuis longtemps et elles sont...

Tandis que le brouillard s’épaissit de plus en plus autour de TikTok, Instagram passe la seconde et...

Connue de tous depuis toujours, la règle des 20% de texte sur une image boostée sur Facebook a été...

Laisser une réponse