Mercredi dernier, de gros comptes Twitter ont été victimes d’une escroquerie Bitcoin. Cette arnaque, la plus déroutante que la plateforme ait connue, a rapporté à ses créateurs près de 120.000$.

Jusqu’à présent l’entreprise ne semple pas savoir exactement comment le piratage s’est produit, ni son impact. Le plus effrayant dans cette attaque c’est la nature des comptes ciblés. Nous pouvons citer entre autre : Barack Obama, Joe Bide, Bill Gates, Kanye West, Elon Musk… et ce dernier n’en est pas à sa première escroquerie Bitcoin.

Suite à cette attaque, Twitter a pris la décision radicale de bloquer les tweets des comptes vérifié et verrouiller les  comptes compromis. Exception faite du compte de Donald Trump, qui bénéficie d’une protection spéciale. Comme quoi dire des conneries a ses avantages.

Selon l’entreprise, l’accès des comptes ne sera restauré à leurs propriétaires qu’après être sûr de pouvoir le faire en toute sécurité. Twitter indique également qu’environ 130 comptes ont été ciblés, mais ne dit toujours pas si les messages privés et sensibles ont été compromis.

La société a par la suite révélé que ses propres outils internes pour les employés avaient été compromis et utilisés dans le piratage.

Une attaque sans précédent sur Twitter

Le PDG de Twitter, Jack Dorsey, a écrit : «Une journée difficile pour nous sur Twitter. Nous regrettons que cet incident ait lieu. Nous diagnostiquons et partagerons tout ce que nous pouvons lorsque nous comprendrons mieux ce qui s’est passé exactement. » Le chef de produit Kayvon Beykpour a également publié une déclaration publique sur son compte personnel, écrivant : «Notre enquête sur l’incident de sécurité est toujours en cours, mais nous publierons bientôt des mises à jour sur @TwitterSupport avec plus de détails. En attendant, je voulais juste dire que je suis vraiment désolé pour les perturbations et la frustration que cause cet incident. »

Le chaos a commencé lorsqu’un pirate a pris pour cible le compte d’Elon Musk pour lancer une arnaque Bitcoin. En suite, l’escroc a consulté le compte de Bill Gates et a tweeté un message similaire.

Un porte-parole de Gates a déclaré : «Nous pouvons confirmer que Bill Gates n’a pas envoyé ce tweet. Cela semble faire partie d’un problème plus large auquel se confronte l’entreprise. Twitter est au courant et travaille pour restaurer le compte. »

Pour le moment, on ne connait pas encore l’étendue des dégâts, mais elle semble avoir affecté de nombreux gros comptes. Une chose est sûre, ce n’est pas demain la veille que ce genre d’attaque arrivera chez nous. Hamdoullah, notre argent dort bien sous nos matelas.

Fluide Social
à propos de l'auteur

Site d'information consacré à l'actualité des réseaux sociaux.

Articles similaires

Aujourd’hui Instagram est bien loin de la plateforme de partage de photos qu’il était il y a dix...

Dix ans déjà ya djadkoum ! Dji zon que vous voyez des gens (bien) plus gaulés que vous, prendre...

Il semblerait que le documentaire « The Social Dilemma » n’ait pas laissé Facebook indifférent. Ce...

Laisser une réponse