L’annonce qu’a fait Facebook le 31 juillet dernier a un peu fait l’effet d’un pavé dans la marre. Une flèche empoisonnée lancé en plein dans le talon de YouTube qui risque de faire perdre à ce dernier tous ses talents.

Alors qu’a fait Facebook ?

Askip Facebook est parti voir les labels de musique dans le dos de YouTube, et au lieu de lui faire des bébés dans le dos, ce qui est techniquement impossible (n’est-ce pas ?), il a signé de gros contrats pour lui retirer ses bébés… Les artistes !

Après avoir gardé la première place dans le streaming musicale pendant plus d’une décennie, YouTube se retrouve dans une position « La you7sad 3alayha ». Les musiciens ayant signé des contrats avec des labels n’avait pas le droit jusque-là de poster l’intégralité de leurs clips sur Facebook.

Donc que fait Facebook de son côté ? Il va voir directement les labels, et signe directement avec eux. Cela voudrait dire que désormais, même si les artistes n’autorise pas leurs productions à poster leurs clips sur leurs pages, Facebook créera des pages “Musique Officielle de *Nom de l’artiste*” qui seront entièrement accessibles aux fans sur l’onglet Watch.

Facebook Music autorisation

Et ce n’est pas tout !

Facebook ne se contentera pas uniquement des vidéos des artistes, mais également celles sur lesquelles ces derniers apparaissent. Les négociations ont commencé en décembre dernier, et semble avoir abouties car le processus commencera à se mettre en place dès ce mois d’août aux USA.

L’entreprise aurait commencé à contacter les artistes les invitant à autoriser l’intégration de leurs vidéos sur leurs pages officielles. Ces autorisations donneront le droit à Facebook de se charger de l’intégration des clips reçu par les labels. Les artistes qui ne donnent pas l’autorisation avant le 1er août, verront de nouvelles pages à leurs noms créées gérées par Facebook.

Aucune nouvelle de YouTube pour le moment, la plateforme aux 2 milliards d’utilisateurs continue à mener sa campagne agressive pour convaincre ses utilisateurs à passer à la version premium. Déjà très peu convaincus, ces derniers risquent fort de se tourner vers celui qui veut devenir Calife à la place de tous les Califes.

 

Fluide Social
à propos de l'auteur

Site d'information consacré à l'actualité des réseaux sociaux.

Articles similaires

Elles ne sont plus à présenter, elles ont fait leurs preuves depuis longtemps et elles sont...

Tandis que le brouillard s’épaissit de plus en plus autour de TikTok, Instagram passe la seconde et...

Connue de tous depuis toujours, la règle des 20% de texte sur une image boostée sur Facebook a été...

Laisser une réponse