La chasse aux discours haineux continue à être la priorité numéro un des réseaux sociaux. Les tweets bloqués du président Donald Trump en sont la preuve. Aujourd’hui Twitter actualise ses règles d’utilisations afin de couper court aux messages de haine et de violence.

Jusque-là considérée comme une faille chez Twitter, il était possible de publier un lien vers un contenu faisant l’apologie de la haine. Le réseau social semble avoir pallié ce problème en mettant à jour ses règles

La nouvelle mise à jour touche au contenu lié. C’est-à-dire, même si il était interdit de poster du contenu haineux sur le réseau social, les twittos contournaient cette règle en postant des liens menant au contenu interdit sur la plateforme. La nouvelle politique, qui est entrée en vigueur le 30 juillet dernier, empêche même le partage d’URL contraires à la politique de l’entreprise.

« Notre objectif est de bloquer les liens d’une manière cohérente avec la façon dont nous supprimons les Tweets qui enfreignent nos règles », a écrit la société dans un communiqué.

 

Fluide Social
à propos de l'auteur

Site d'information consacré à l'actualité des réseaux sociaux.

Articles similaires

Elles ne sont plus à présenter, elles ont fait leurs preuves depuis longtemps et elles sont...

Tandis que le brouillard s’épaissit de plus en plus autour de TikTok, Instagram passe la seconde et...

Connue de tous depuis toujours, la règle des 20% de texte sur une image boostée sur Facebook a été...

Laisser une réponse