Alors que l’avenir de TikTok reste flou aux USA, les marques commencent d’ores et déjà à planifier un plan B. Ces dernières ont tout de suite riposté à la déclaration de Trump, en postant des TikTok invitant leurs communautés à les suivre sur Instagram et d’autres plateformes.

Comme vous le savez déjà l’application de ByteDance est considérée comme « menace » pour la sécurité nationale aux USA. TikTok a jusqu’au 15 septembre pour se faire racheter par un groupe américain et ainsi rapatrier toute la base de données de la plateforme.

A l’heure qu’il est, Microsoft est en négociations pour un éventuel rachat et Twitter commence également à se positionner. Les marques présentes sur TikTok se retrouvent alors dans un plus gros flou. Si un accord n’est pas signé avant la date buttoir, l’application ne serait plus accessible aux USA. Alors comment faire ?

Certaines marques US ont eu comme premier réflexe de diriger les fans vers Instagram. Ce dernier a lancé récemment une fonctionnalité clône de TikTok, « Reels », et il sera donc plus facile de reprendre son brand content dessus.

C’est le cas de la marque Nutter Butter, qui a également réservé un nom d’utilisateur de la marque sur Triller. D’après sa résponsable média sociaux, Eugene Litman, l’entreprise compte également développer une stratégie à part entière pour cette plate-forme.

Quelle stratégie adopter en attendant TikTok ?

Katy Wellhousen, directrice principale des comptes chez RQ Agency, qui a travaillé avec HBO et Pizza Hut, a déclaré : «Ce que nous voyons maintenant, c’est l’arbitrage de contenu: des marques réutilisant le contenu TikTok sur des applications comme Triller ou travaillant avec des influenceurs Triller pour du contenu natif mais partageant cette vidéo sur TikTok»,

Ces marques vont probablement jongler entre différentes plateformes jusqu’à ce qu’un verdict tombe.

L’équipe sociale du zoo de San Diego n’est pas égrangère à ce genre de situation. Lorsque Vine a mis la clé sous la porte, le compte social du Zoo était l’un des plus populaires. Le résponsable médias sociaux du zoo a déclaré que l’équipe était prête à tout et reste optimiste quant au potentiel des Reels, ces derniers jouissent d’une considérable base d’utilisateurs préexistante d’Instagram.

Ceci dit, Triller reste l’alternative la plus proche de TikTok. La plateforme dispose de plusieurs fonctionnalités et un algorithme similaires à ceux de TikTok. Donc si les négociations n’aboutissent pas, nous serons probablement témoins d’un match Triller/Reels, à moins qu’un nouvel arrivant change la donne.

 

 

Fluide Social
à propos de l'auteur

Site d'information consacré à l'actualité des réseaux sociaux.

Articles similaires

Elles ne sont plus à présenter, elles ont fait leurs preuves depuis longtemps et elles sont...

Tandis que le brouillard s’épaissit de plus en plus autour de TikTok, Instagram passe la seconde et...

Connue de tous depuis toujours, la règle des 20% de texte sur une image boostée sur Facebook a été...

Laisser une réponse