Voilà pris qui croyait prendre. Enfin, presque. TikTok a décidé de porter plainte contre le président américain. Décidément l’été ne réussit pas du tout à ce dernier. Entre la pandémie, les élections loin d’être gagnées, Mélania qui ne veut plus lui tenir la main, voilà que l’application de vidéos courtes menace تجرجرو فالشروعات.

L’info vient de tomber. Selon une déclaration de TikTok : « Pour garantir le respect du droit à l’encontre de notre entreprise et le traitement équitable de tous nos utilisateurs. Nous n’avons pas d’autres choix que de contester le décret par le biais du système judiciaire. »

Pour rappel, l’application est accusée (sans preuves) par le président américain de divulguer les données des utilisateurs étasuniens à Pékin. Dans un décret récent, Donald Trump a interdit toute transaction de TikTok avec des partenaires US si elle ne se fait pas rachetée et les données rapatriées. La date butoir est fixée au 15 septembre.

TikTok a ajouté : « Bien que nous ne soyons pas d’accord avec ces accusations, nous cherchons depuis un an à engager des discussions. Nous nous sommes heurtés à un manque de respect des procédures légales. L’administration ne prête pas attention aux faits et tente de s’immiscer dans les négociations entre les entreprises privés »

Ce feuilletons ne risque pas de se terminer de sitôt. Plus on avance vers le 15 septembre et plus les choses se corsent. Nous espérons que vous avez assez de pop corn pour suivre cette affaire jusqu’au bout. On vous tient au courant 😉

Fluide Social
à propos de l'auteur

Site d'information consacré à l'actualité des réseaux sociaux.

Articles similaires

S’il y a bien une chose que Facebook maitrise à la perfection ces derniers temps, c’est bien le...

Après deux batailles gagnées, TikTok est loin de remporter la guerre aux USA. La plateforme se...

Elles ne sont plus à présenter, elles ont fait leurs preuves depuis longtemps et elles sont...

Laisser une réponse