Ça y est, un accord a été signé pour le rachat de TikTok ! Le feuilleton de l’été 2020 aurait été riche en rebondissements. Même si une solution semble être trouvée aujourd’hui, nous ne sommes pas à l’abri d’autres surprises.

Tout a commencé lorsque le président US, Donald Trump, a signé deux décrets en août dernier sommant TikTok d’être racheté par une entreprise US ou de disparaitre du territoire. On ne vous refait pas la suite, avec Microsoft qui se positionne, Oracle, Walmart et Twitter qui suivent, et Pékin qui met des bâtons dans les roues.

Aujourd’hui TikTok publie un communiqué sur Twitter : « Nous sommes heureux que la proposition de TikTok, Oracle et Walmart réponde aux préoccupations de l’administration américaine sur la sécurité et règle la question de l’avenir de TikTok aux USA. »

En effet Donald Trump a approuvé l’accord proposé par ByteDance, ce qui veut dire que l’application ne serait peut-être pas bannie aux USA. Champagne !

Cet accord consiste en la création d’une nouvelle entreprise « TikTok Global ». Cette nouvelle firme aura pour partenaire technologique aux USA Oracle et en tant que partenaire financier Walmart.

Oracle et Walmart disposeraient respectivement de 12,5% et de 7,5% de parts chez TikTok. L’entreprise ByteDance appartenant à hauteur de 40% à des investisseurs US, elle se retrouve au final majoritairement américaine. 

Cet accord semble rassurer l’administration Trump sur les problèmes de sécurité nationale. Il pourrait, si toutefois il se concrétise, de calmer un peu la guéguerre entre Washington et Pékin.

 

Fluide Social
à propos de l'auteur

Site d'information consacré à l'actualité des réseaux sociaux.

Articles similaires

Comme on le sait, les réseaux sociaux tentent de devenir plus inclusifs. En janvier dernier...

Pendant que TikTok se faisait interdire en Inde l’été dernier, Facebook en profitait pour lancer les...

Testée il y a quelques mois sur un panel d’utilisateurs, l’option question/réponse se déploie sur...

Laisser une réponse