Nous savons que le plus gros fléau auquel font face aujoud’hui les réseaux sociaux est la désinformation. Certaines plateformes n’ont pas hésité à couper court à cette problématique en masquant certains contenus. C’est en effet le cas de Twitter qui, désormais, masque les tweets suspects ou ceux qui avancent des vérités non fondées. Mais dans ce domaine Facebook reste un peu à la bourre.

Nous l’avons vu à deux reprise cette année, le réseau social de Mark Zuckerberg reste très nuancé quant à la modération du contenu partagé par ses utilisateurs. Après l’affaire #BlackLivesMatter et les posts de Donald Trump, le réseau social n’a rien trouvé de mieux que de mettre de côté son équipe de modérateur humains à cause de la pandémie.

Mais Facebook a vite fait de les rappeler pour repenser entièrement sa manière de modérer. Car son IA n’était pas en mesure de saisir les subtilités nécessaires pour la tâche si méticuleuse de modération. Et il semblerait qu’aujoud’hui c’est vers une modération croisée que se dirige la plateforme.

Une modération semi automatique avec hiérarchisation des plaintes

Comme expliqué par le site The Verge :

«Auparavant, les modérateurs de Facebook examinaient les messages plus ou moins dans un ordre chronologique. Maintenant, Facebook dit vouloir s’assurer que les messages les plus importants sont vus en premier. L’apprentissage automatique de l’IA sera utilisé en support. À l’avenir, la synergie de plusieurs algorithmes d’apprentissage automatique permettra de trier cette file d’attente, en priorisant les publications en fonction de trois critères: leur viralité, leur gravité et la probabilité qu’ils enfreignent les règles. « 

priorisation des rapports facebook

L’équipe humaine de modérateur recevra donc les rapports selon leur priorité. Facebook espère, si ce n’est de modérer à 100%, d’améliorer au maximum la situation actuelle qui, hélas, est catastrophique.

 

Fluide Social
à propos de l'auteur

Site d'information consacré à l'actualité des réseaux sociaux.

Articles similaires

Depuis le début de la pandémie, l’utilisation des plateforme de visioconférences comme Zoom ou Skype...

Après le feuilleton Trump Vs TikTok qui a déchainé les passions en 2020, la plateforme a pris pas...

On peut dire que 2020 a carrément changé la face du monde et… des réseaux sociaux. Instagram en est...

Laisser une réponse