Aujourd’hui, 8 décembre 2020, s’est clôturer l’enquête de Twitter sur son processus de certification de comptes. Car si vous vous souvenez, il fut un temps où l’on pouvait implorer le réseau social de nous accorder le badge bleu à côté de notre nom. Mais cela s’est arrêté en 2017 et depuis plus de certification.

Pourquoi donc me direz-vous ? Alors figurez vous. C’est bon vous êtes figurés là ? Eh bien Twitter avait essuyer à l’époque de vives critiques quant à la certification à tout va de comptes controversés. Ajoutez à cela le manque de transparence du réseau social et vous avez le topo. Rappelons qu’aujourd’hui, la plateforme tente de devenir LA plus fiable en terme d’information.

Tous ces éléments ont constitués un terreau fertile pour la colère des twittos, en même temps il leur en faut pas beaucoup pour être en colère. Donc pour éviter de reproduire les mêmes erreurs, Twitter a opté pour une démarche inclusive. Il a clairement demandé sur son blog à ses utilisateurs de l’aider à écrire la nouvelle charte de certification.

Le hashtag #VerificationFeedback a également été lancé pour permettre d’envoyer ses suggestions. Ces dernières seront analysées à partir d’aujourd’hui, et Twitter publiera une charte finale le 17 décembre 2020.

Pour l’heure, les comptes éligibles identifiés sont au nombre de six, et ils sont plus ou moins évidents. Parmi ces comptes on retrouve les comptes gouvernementaux, les comptes de marques, de médias, d’ONG et de personnes influentes.

Si le critère principale reste l’activité du compte, il nous faudra attendre le 17 décembre pour connaitre toutes les nouvelles conditions de certification. En attendant, préparons un dossier en béton pour espérer être virtuellement validés.

Fluide Social
à propos de l'auteur

Site d'information consacré à l'actualité des réseaux sociaux.

Articles similaires

Au début du mois TikTok avait annoncé l’augmentation de la durée de ses vidéos qui passent...

Cela aurait pris un an environ mais Clubhouse a enfin ouvert ses portes à tout le monde !...

La plateforme a été durement critiqué pendant longtemps sur sa façon de modérer le contenu...

Laisser une réponse