Si vous êtes, comme moi, un utilisateur assidu de WhatsApp, vous avez dû, comme moi, recevoir une notification ces derniers-jours. Si vous l’avez, comme moi, ouverte rapidement et cliqué dans la précipitation « accepter », alors, comme moi, vous êtes l’heureux gagnant du prix de la connerie 2021.

En effet, la plateforme a informé tous ses utilisateurs d’un changement dans le traitement des données. Et WhatsApp leur lance clairement un ultimatum. Selon la fameuse notification, à partir du 8 février prochain, les utilisateurs qui n’acceptent pas la nouvelle politique de confidentialité ne pourront plus bénéficier de leur compte WhatsApp. Cette nouvelle politique inclue le partage de plus de données  avec Facebook. Allô, la vie privée ? Twahachnak ma rakich tbani.

Nouvelles MAJ WhatsApp

Le « donne moi tes données ou casse toi » a créé un tollé dans le monde déclenchant un exode vers Telegram ou Signal. Ce dernier est même arrivé en tête des téléchargements iOS et Android ces derniers jours. Mais il ne s’agit là que d’un mal-entendu. Car même s’il est plus fiable d’utiliser Telegram, Signal ou autres services plus sécurisés ( et c’est Edouard Snoweden lui même qui le dit !), WhatsApp n’obtient pas plus de données que ce qu’il en prend actuellement. Le plus, ça sera des données d’adresses IP, les données d’interaction et celles des transactions.

Pour le moment WhatsApp ne rapporte pas d’argent à Facebook. L’entreprise voudrait donc l’envisager comme une application complémentaire à Instagram et Facebook dans la récolte de données. Ironie du sort, la mise à jour tombe juste après le tacle lancé à Apple concernant, tenez-vous bien, ses règles strictes de traitement de données. #LeRoquerfortQuiDitAuCamembertTuPues

WhatsApp se rétracte et s’explique

Sentant le roussi, l’application a décidé de se donner plus de temps pour faire de « la pédagogie ». Repoussant la date butoir de trois mois (initialement 8 février), WhatsApp accorde plus de temps à ses utilisateurs pour comprendre cette mise à jour, mais en aucun il l’annule.

Nouvelles MAJ WhatsApp

Sur le blog de l’application nous pouvons lire : « Nous avons décidé de reculer la date à laquelle il sera demandé aux utilisateurs de consulter et d’accepter les conditions. Personne ne verra son compte suspendu ou supprimé le 8 février. Nous allons également surveiller de près les informations erronées qui circulent autour des travaux sur la confidentialité et la sécurité sur WhatsApp. Nous nous tournerons ensuite progressivement vers les utilisateurs afin qu’ils puissent consulter la politique de confidentialité à leur propre rythme avant que de nouvelles options pour les professionnels ne soient disponibles le 15 mai. »

Cette campagne de « Privacy Washing » suffira-t-elle à convaincre les utilisateurs de rester/revenir ? Nous le saurons dans trois mois. En attendant, cherchons des alternatives fiables 😉

 

 

Fluide Social
à propos de l'auteur

Site d'information consacré à l'actualité des réseaux sociaux.

Articles similaires

Le calendrier de contenu est un outil vital pour toute personne qui gère des comptes sociaux. Que...

En décembre 2020, Twitter testait le partage de tweets sur d’autres plateformes. La démarche tendait...

La plateforme de Facebook semble être bien décidé à ne rien laissé au hasard. Instagram teste tout...

Laisser une réponse