Si la pandémie a eu pour effet d’augmenter considérablement le trafic sur les réseaux sociaux, ces derniers n’ont pas été complètement épargnés par la crise. Leurs business models, basés essentiellement sur les revenus publicitaires, ils ont dû chacun s’adapter à sa façon pour survivre. Dans le cas de Twitter, il s’est retrouvé face à une perte de 124 millions $ entre avril et juin 2020. Aujourd’hui le réseau social pense à diversifier ses sources de revenus quitte à proposer un abonnement premium aux twittos.

En effet, l’oiseau bleu a pensé à différents canaux de monétisation. Parmi les pistes qu’il explore aujourd’hui, on retrouve TweetDeck qui risque de devenir payant. Cette appli/logiciel accompagne depuis plusieurs années les CM et les spécialistes du domaine. Elle permet, entre autre, de gérer plusieurs comptes sur la même plateforme.

Par ailleurs, d’autres options s’offrent à Twitter. La piste d’un lancement de fonctionnalités payantes n’est pas à épargnée. Le réseau social penserait à proposer un flux sans publicité, des vidéos de meilleure qualité, des badges bleus pour les professionnels, personnalisation plus poussées des profils…etc. Tout cela pourrait constituer différentes sources de revenus pour la plateforme.

Dans une déclaration public récente, Bruce Falck, responsable des revenus chez Twitter, a précisé que ces options sont encore au stade de réflexion. Des pistes que l’entreprise étudie et qui ne seront, peut-être, jamais déployées. Cela dit, il s’agit là d’un pari un peu risqué pour Twitter, car il va à l’encontre des pratiques classiques des réseaux sociaux. A part YouTube, qui a récemment créé un abonnement premium, aucun autre grand réseau n’a osé franchir le pas. Twitter le fera-t-il ?

Fluide Social
à propos de l'auteur

Site d'information consacré à l'actualité des réseaux sociaux.

Articles similaires

Au début du mois TikTok avait annoncé l’augmentation de la durée de ses vidéos qui passent...

Cela aurait pris un an environ mais Clubhouse a enfin ouvert ses portes à tout le monde !...

La plateforme a été durement critiqué pendant longtemps sur sa façon de modérer le contenu...

Laisser une réponse