En mai dernier, Twitter voulait faire réfléchir à deux fois les utilisateurs avant qu’ils ne postent leurs tweets. L’outil que la plateforme testait à l’époque consistait à demander aux utilisateurs s’ils sont sûrs de vouloir poster leur tweet alors que ce dernier est jugé déplacé ou offensant.

Tout cela est bien beau à un détail près. L’IA ne prenait pas spécialement en compte le second degré. Donc cette notification paraissait souvent comme incohérente. Twitter a alors décidé d’interrompre le test pour le relancer récemment avec une nouvelle approche.

En effet, l’entreprise indique aujourd’hui avoir retravaillé son processus d’appréhension de tweet offensants ou haineux. Pour cela, en plus d’examiner le contenu des tweet, Twitter analyse les relations entres les twittos pour éviter de signaler les blagues. En cas de doute, le réseau social invite également les utilisateurs à donner un feedback afin de renforcer son IA. Pour l’instant, seulement les utilisateurs d’iOS peuvent avoir accès à cet outil.

Par ailleurs, Instagram avait aussi lancé son outil de lutte contre le harcèlement en ligne en 2019. Le but de cet outil était de donner l’opportunité à un utilisateur de se rétracter et d’éviter de publier son commentaire offensant.

Aucune date n’a été avancé quant au déploiement de cette fonctionnalité sur Twitter. Si ce dernier juge que l’option n’est toujours pas au point, nous ne sommes pas prêt de la voir de si tôt !
Fluide Social
à propos de l'auteur

Site d'information consacré à l'actualité des réseaux sociaux.

Articles similaires

Vous avez sûrement vu par le passé des pages Facebook de média sérieux reprendre des informations...

Hello mes loulous, mes amis mes hababis et hbabatis ! Lyoum wa9il rah nokhrodjo mel gher9a comme on...

Après Facebook et Instagram, c’est autour de TikTok d’adopter les sous-titres automatiques. Cette...

Laisser une réponse