Après Facebook et Instagram, c’est autour de TikTok d’adopter les sous-titres automatiques. Cette fonctionnalité par laquelle les plateformes souhaiteraient être plus inclusives semble devenir de plus en plus importante.

En effet, Beaucoup d’utilisateurs diront qu’avoir des sous-titres sur une vidéo facilite la vie lorsqu’on se connecte en public. On n’a pas toujours ses écouteurs avec soi, et il est donc agréable de pouvoir consommer ce continue sans avoir besoin du son. Mais pas que, beaucoup de personnes souffrent d’handicapes auditives, et la fonctionnalité leur est très utile. Facebook l’a très tôt compris et a même déployé son outil sur Instagram.

Aujourd’hui c’est autour de TikTok de se lancer dans le sous-titre automatique. Dans sa déclaration, la plateforme a annoncé que les personnes mal-entendantes pourraient désormais profiter pleinement de l’application.

Techniquement il est très facile pour un créateur de contenu de sous-titrer ses vidéos sur TikTok. La retranscription du texte se fait automatiquement sur la page d’édition. Le créateur pourra par la suite garder le texte tel quel ou modifier les mots qu’il souhaite pour palier les problèmes de retranscription.

Quant aux utilisateurs qui ne souhaitent pas avoir de sous-titres sur les vidéos, ils pourront désactiver l’option dans le panneau de partage.

Les sous-titres arrivent sur l'application TiTok.

Par ailleurs, et comme vous pouvez l’imaginer, l’option ne prend en charge pour le moment que l’anglais et le japonais. On vous tiendra au courant en ce qui concerne les autres langues. En attendant, vous pouvez toujours pratiquer la langue de Shakespeare dans vos TikTok 😉.

Fluide Social
à propos de l'auteur

Site d'information consacré à l'actualité des réseaux sociaux.

Articles similaires

Vous avez sûrement vu par le passé des pages Facebook de média sérieux reprendre des informations...

Hello mes loulous, mes amis mes hababis et hbabatis ! Lyoum wa9il rah nokhrodjo mel gher9a comme on...

Dans la série #VDM de cette année il y a la fuite de données sur les réseaux sociaux. Devenue une...

Laisser une réponse