Nous vous avons relayé l’information il y a quelques jours, et ça y est, elle vient d’être confirmée. Les influenceuses et influenceurs algériens pourront désormais avoir un registre de commerce !

Un statut légal a été mis en place et officialisé ce 17 avril par le ministère du commerce. Ce statut permet aux influenceuses et influenceurs d’exercer leur activité sur les réseaux sociaux dans un cadre légal. Répertorié sous le code 617040, ce statut se définit selon le Centre national du registre de commerce comme : « Une activité à travers laquelle on exprime une opinion, un avis ou donner des conseils par écrit, audio et/ou visuel ».

Cela dit, la définition donne également des contraintes de style et d’identité pour l’influenceur.se. En effet, le concerné doit influencer dans « un domaine spécifique, selon un style ou un traitement propre à lui et que son audience identifie ».

Avec tous les influenceurs.ses qui exercent sur les réseaux sociaux en Algérie, il est tout à fait logique de mettre en place un statut pareil. La tendance haussière du marketing d’influenceuse a également favoriser l’émergence d’un cadre légal.

Aujourd’hui, une grande partie des campagnes digitales passent par des influenceurs.ses, structurer cette fonction ne peut qu’être bénéfique pour tous. Cela permettra peut-être aux Youtubeurs, Instagrameurs et autres de mieux structurer leur contenu et produire du contenu de qualité.

Fluide Social
à propos de l'auteur

Site d'information consacré à l'actualité des réseaux sociaux.

Articles similaires

Mes amis, hbabna, les fans tawe3na ga3 win ma kountou marhaban bikoum. Winter has come, au cas où...

Les top lecteurs, rana welinalkom ! Nous espérons vous trouver dans un bon mood pour le Top of Pop...

Merhaba we 3asslama be li y7abouna we li ymoutou 3lina ! Wech rakom nass el social media ? C’est...

Laisser une réponse