Souvenez-vous, c’était ZE information of ZE début de 2021, WhatsApp met à jour ses CGU et lance un ultimatum à sa communauté. L’information avait fait le tour du monde et poussé beaucoup d’utilisateurs à migrer vers d’autres plateformes comme Telegram. Depuis l’application de Facebook s’est rétractée pour « mieux expliquer » sa démarche, mais rien n’a changé dans le fond.

En effet, le message de WhatsApp semble être le même : « Soit vous acceptez nos conditions, soit vous ne pourrez plus utiliser notre application ! ». S’il a le mérite d’être clair, ce message reste un tantinet ambigu.

Pour rappel, WhatsApp a décalé le déploiement de ses nouvelles CGU de février à mai pour mieux informer ses utilisateurs. L’application a entamé toute une campagne d’information afin de rassurer et d’éclaircir son message. Mais est-ce-que cela a porté ses fruits ?

Les utilisateurs restent campés sur leur position et la plateforme n’a d’autres issues que de déployer ses nouvelles CGU. Si certains refusent tout de même d’accepter la MAJ et continue d’utiliser l’application, WhatsApp a expliqué qu’une fonctionnalité limitée empêchera l’accès à sa liste de discussion. Ensuite, l’utilisateur ne pourra discuter qu’en répondant à une notification. Après quelques semaines, «on ne pourra plus répondre aux appels ou notifications entrants, et WhatsApp cessera d’envoyer des messages et des appels sur le téléphone». Après 120 jours d’inactivité sur la plateforme, un compte sera automatiquement supprimé.

Un sinistre destin attend donc les têtus qui n’accepteront pas les nouvelles règles de jeu. Est-ce que les utilisateurs continueront leur migration vers la concurrence ? Attendons et voyons…
Fluide Social
à propos de l'auteur

Site d'information consacré à l'actualité des réseaux sociaux.

Articles similaires

Si 2020 avait été l’année du feuilleton TikTok, 2021 a commencé avec une série pas moins...

Alors que la course vers l’audio social bats son plein et que Clubhouse déchaine les passions sur...

Il en était question il y a quelques temps mais on ne savait pas vraiment comment cela allait se...

Laisser une réponse